RETOUR  

 

 

La fresque de l'An 2000


Note d’information aux parents d’élèves

 

Très important

Afin de ne pas perturber le bon déroulement de la Fête,
l’inauguration de la fresque murale par M. le Maire de Caluire  aura lieu :

 

le jeudi 29 juin 2000,  à 16h45 très précises,

dans la cour de l’école

(entrée par le portail de la rue Coste).

 

Tous les élèves seront rassemblés à 16h45 devant la fresque. Aucun élève ne sortira par les portes habituelles.

Les parents qui ne souhaitent pas que leur enfant assiste à l’inauguration le récupèrent à 16h45 dans la cour de l'école (entrée par le portail de la rue Coste) ou font parvenir à son Instituteur un mot demandant sa sortie à 16h45 par le portail de la rue Coste.

Les élèves qui assistent à l’inauguration quitteront l’école vers 17h15/17h30 au plus tard, par le portail de la rue Coste.

Les élèves qui sont inscrits à l’étude seront gardés dans l’école jusqu’à 18h et sortiront par la porte habituelle.

Tous les parents d’élèves sont bien sûr invités à cette inauguration et nous espérons vivement que les présents seront très nombreux.

Vendredi 30 juin: Fête de l’école à partir de 17h.

 

22-6-2000  Le Directeur, M.Barbe

  


 

M. LE MAIRE, M. l’Adjoint au Maire, Mme la Conseillère Municipale, 
M. l’Inspecteur de l’Education Nationale, M. le D.D.E.N.,

 

Nous vous remercions d’avoir bien voulu honorer de votre présence cette petite cérémonie.

 

La fresque murale que vous allez découvrir et inaugurer dans quelques minutes est l’une des réalisations concrètes du projet de l’école Jean-Jaurès.

Les premiers dessins ont été réalisés en janvier 1999, puis les plans et les maquettes se sont succédé, et les travaux sur le mur ont commencé le 17 mars 2000 et se sont terminés mardi dernier, 27 juin.

 

Tout a commencé par un projet pédagogique conçu, organisé et mis en place par les Instituteurs et les aides-éducateurs de l’école, projet que vous avez soutenu, Monsieur l'Inspecteur, et auquel l’Inspection Académique a attribué un financement.

 

Je tiens à souligner le rôle important joué dans la conception de ce projet par Madame Derouen, Maîtresse d’Application, et par Mme de Oliveira, aide-éducatrice, et le rôle important joué dans sa réalisation, par Melle Poncet, aide-éducatrice.

 

Mais cette fresque longue de 40 m et haute de 3 m (soit 120 m2 de surface) est le fruit d'un travail collectif impliquant tous les partenaires de l’école.

 

En effet, ce projet n’aurait pu être mené à son terme

sans le soutien moral, sans le soutien financier, sans la participation active des parents d'élèves.

le soutien moral, Mme Guilloton (présidente de la P.E.E.P.), M. Mouterde (président de la F.C.P.E.), vous teniez beaucoup à ce projet et vous en avez été les aiguillons permanents... Nous vous avions promis que malgré les embûches il ne serait pas abandonné. Nous avons tenu parole.

le soutien financier, Mme Puillet, (ancienne Présidente du Comité des Fêtes), Mme Clair (nouvelle Présidente du Comité des Fêtes), sans le soutien financier très important du Comité (n’écoutez pas M. le Maire !) cette fresque n’existerait pas. Mme Puillet vous quittez l'école Jean-Jaurès sur une très belle réalisation.

la participation active, ce projet n’aurait pu être mené à son terme sans la mobilisation et la participation très active d’environ 130 parents et grands-parents d’élèves. Chaque jour, pendant 3 mois et demi, ils sont venus... chaque jour, juchés sur des bancs ou des escabeaux pas très stables, ils ont tiré des traits, ils ont gommé, ils ont essuyé, ils ont corrigé... mais surtout, avec beaucoup de patience, ils ont encadré les enfants et leur ont tenu la main...

Certains sont venus seulement une heure, certains ont pris spécialement pour l’occasion une demi-journée de congé, certains sont venus presque tous les jours, tous ont mis dans la bonne humeur beaucoup de coeur à l’ouvrage.  Merci à tous, merci à toutes, merci en particulier à Mme Pena qui était leur coordinatrice en chef.

 

Mais surtout,

 

ce projet n’aurait pu être mené à son terme, M. le Maire, sans notre intervenante, Madame Burianne, qui a consacré plus de 250 heures à ce mur (à 6 h du matin, le dimanche, le soir...), qui a dirigé les travaux avec un enthousiasme, un optimisme permanents, communicatifs et entraînants.

Félicitations Mme Burianne. Le résultat que nous allons bientôt découvrir témoigne de votre grande compétence.

 http://www.langagedutrait.com/index.php/jean-jaures-caluire

 

Mais surtout, surtout, surtout...

 

ce projet n’aurait pu être mené à son terme, M. le Maire, sans les 363 artistes assis devant vous. Cette très belle fresque que vous allez inaugurer dans quelques secondes, ce sont eux qui l’ont dessinée et ce sont eux qui l’ont peinte. CHACUN en a dessiné et peint un morceau et tous les dessins ont été imaginés par eux sur deux thèmes choisis par les instituteurs :

L’ÉCOLE IDÉALE et LE BONHEUR.

Cette école idéale de l’an 2000, cette école idéale du 21ème siècle qui commencera dans six mois, ce bonheur tel qu’ils l’espèrent... nous allons enfin en dévoiler les couleurs et la devise :

BONHEUR, LIBERTÉ, VIE, AMITIÉ...

Ce projet n’aurait pu être mené à son terme sans l’aide matérielle des services  techniques de la Municipalité représentés ici par le gardien de notre groupe scolaire, M. Ballester, qui s'est beaucoup investi personnellement sur le mur tout au long des travaux, et par M. Philibert, qui a toujours assuré avec efficacité notre approvisionnement en fournitures diverses et variées. Je tiens à les remercier publiquement aujourd’hui, en particulier de leur patience face à nos multiples demandes...

 

Nous n’allons pas lever le rideau, mais le baisser, comme au temps des romains, après les trois coups, comme au théâtre...

(Musique du film “2001 : l’Odyssée de l’espace”, "Ainsi parlait Zarathustra" de Richard Strauss, puis un air de soprano extrait de "Zaïde" de Wolfgang Amadeus Mozart)

 

N.B. La fresque est entièrement recouverte par une toile en plastique noir. Le public la découvre après les trois coups, quand le maire tire sur la toile et la fait tomber…


Reflets de la fresque dans les vitres => dans les classes...

                                         

29-6-2000 Le Directeur, M.Barbe

 


 

 

 

 


http://www.langagedutrait.com/index.php/jean-jaures-caluire

La maquette de la fresque

 

 

 

 


 

En classe...

 

La page blanche...

Martine Burianne

Elodie

Michel Barbe

Elisabeth Barbe

Fille et Père

Hélène Divan - Karine Lozano

Claude Jacquignon

Chistophe Vigne - Joëlle Humbert - Martine Burianne - Elisabeth Barbe - Hubert Séran

 

André Barbe

Martine Burianne et Alain Jeannot, Maire de Caluire

Alain Jeannot juste avant de baisser le rideau

Alain Jeannot, Maire de caluire

Maurice Joint, adjoint aux affaires scolaires

 

Alaian Marioni, Inspecteur de l'Education Nationale

 

,

Martine Burianne, Maurice Joint, Alain Marioni, Robert Bouclon (Adjoint au Patrimoine), Michel Barbe


 La fresque 6 ans après, le 12 octobre 2006

L’ÉCOLE IDÉALE et LE BONHEUR...

BONHEUR, LIBERTÉ, VIE, AMITIÉ...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L’ÉCOLE IDÉALE et LE BONHEUR...

BONHEUR, LIBERTÉ, VIE, AMITIÉ...

 

 

RETOUR