RETOUR

 

DÉCLARATION DES DEVOIRS DE L’HOMME
CONSTITUTION DE L’AN III (22 août 1795)

  

 

ARTICLE I
La déclaration des droits contient les obligations des législateurs : le maintien de la société demande que ceux qui la composent connaissent et remplissent également leurs devoirs.

ARTICLE II
Tous les devoirs de l’homme et du citoyen dérivent de ces deux principes, gravés par la nature et dans tous les coeurs : Ne faites pas à autrui ce que vous ne voudriez pas qu’on vous fit. Faites constamment aux autres le bien que vous voudriez en recevoir.

ARTICLE III
Les obligations de chacun envers la société consistent à la défendre, à la servir, à vivre soumis aux lois, et a respecter ceux qui en sont les organes.

ARTICLE IV
Nul n’est bon citoyen s’il n’est bon fils, bon père, bon frère, bon ami, bon époux.

ARTICLE V
Nul n’est homme de bien s’il n’est franchement et religieusement observateur des lois.

ARTICLE VI
Celui qui viole ouvertement les lois se déclare en état de guerre contre la société.

ARTICLE VII
Celui qui, sans enfreindre ouvertement les lois, les élude par ruse ou par adresse, blesse les intérêts de tous ; il se rend indigne de leur bienveillance et de leur estime.

ARTICLE VIII
C’est sur le maintien des propriétés que reposent la culture de terres, toutes les productions, tout moyen de travail et tout l’ordre social.

ARTICLE IX
Tout citoyen doit ses services à la patrie et au maintien de la liberté, de l'égalité et de la propriété, toutes les fois que la loi l’appelle à les défendre.

 

Déclaration des Droits de l’Homme (26 août 1789):

ARTICLE I -

Tous les hommes naissent et demeurent libres et égaux en droits.

 

 RETOUR