RETOUR

   

 Pour une vision en grand écran, appuyer sur la touche F11 de votre clavier.

 Affiche-Jean-Jaures.jpg

1er octobre 1933

 

 L'école en 1933 avant qu'elle n'allonge l'envergure de ses ailes, en longueur et en hauteur, dans les années soixante.


70 ans plus tard !

 http://www.ecolejeanjaurescaluire.asso.fr/LIVREOR/70ANS/T70ans.htm


Vendredi 17 octobre 2003
L’école fonctionne normalement.
(élection des Représentants des Parents d’élèves au Conseil d’Ecole, le matin).

L’après-midi, une animation autour de jeux anciens traditionnels (Festijeux) est offerte à toutes les classes du Groupe Scolaire dans la cour “Nuzilly” de l’école primaire.

19h : Célébration officielle de l’anniversaire sur la Place Jules-Ferry. Discours et participation musicale des élèves de l’école primaire et de l’Harmonie de Caluire.

20 h : Lâcher de ballons offert par le Comité des Fêtes.

20h30 : Illumination pyrotechnique de la façade de l’école primaire rénovée en 2002-2003, offerte par la Municipalité.

21 h : Buffet et Bal des années 'Trente" avec orchestre dans la cour “Coste” de l'école primaire, offerts par la Municipalité. Une participation financière (comme en 1933!) de 5€ est demandée à chaque invité, pour financer l’animation offerte aux enfants l’après-midi.

Depuis la Rentrée de Septembre, toutes les classes du Groupe Scolaire ont travaillé autour de cet anniversaire (arts visuels, lecture, écriture, expression écrite, informatique, histoire...).

La salle de musique de l’école primaire a été transformée ("déguisée" dixit Melle Marion Lyvet, élève de CM1, 3-10-03) en salle de classe version 1933, pendant la semaine du 6 au 10 octobre, avec le concours du Musée des écoles de Villeurbanne. La salle informatique de l’école primaire a fait fonction de salle de classe version 2033... A certains horaires, elles ont été ouvertes aux Parents d'élèves.

Octobre 2003

De gauche à droite : Bruno Papet, ancien élève, Hélène Giroudon, Institutrice d'Application, et Michel Barbe, Directeur de l'école.

http://www.ecolejeanjaurescaluire.asso.fr/LIVREOR/70ANS/temoin.htm


Discours du Directeur - 17 octobre 2003

de gauche à droite:

M. Michel Barbe, Directeur de l'école, M. Alain Jeannot, Maire de Caluire-et-Cuire, M. Maurice Joint, Maire-Adjoint aux Affaires scolaires,

Melle Marcelle Duchassin, Ancienne élève, Mme Martine Glaizal, Inspectrice de l'Education Nationale

 

 

*

Monsieur le Maire de Caluire-et-Cuire, (Alain Jeannot)
Monsieur le Député du Rhône, (Philippe Cochet)
Mesdames et Messieurs les Membres du Conseil Municipal,
Madame l’Inspectrice de l’Éducation Nationale, (Martine Glaizal)

Mesdames et Messieurs les Parents d’élèves,
 les Instituteurs, les Membres du Personnel Municipal,
ANCIENS ET ACTUELS,

Mesdames et Messieurs les Anciens Elèves,

Mesdemoiselles et Messieurs les Elèves,

 

MERCI À TOUS de votre présence nombreuse et BIENVENUE sur la Place Jules-Ferry où nous célébrons aujourd’hui le soixante-dixième anniversaire de la naissance du GROUPE SCOLAIRE JEAN-JAURÈS, inauguré le 1er octobre 1933.

Monsieur le Maire,

vous avez souhaité que cet anniversaire soit fêté et que l’école S’INVESTISSE…
SOYEZ-EN CERTAIN, elle s’est INVESTIE… ELLE S’EST MÊME BEAUCOUP INVESTIE…

Tout au long de sa soixante-dixième année, elle aura en effet organisé et vécu des événements qui resteront gravés dans les mémoires:

. Les Travaux de construction de la nouvelle bibliothèque et les travaux de rénovation totale de la façade de l’école primaire, qui se sont terminés au début de l’année 2003,
. Une superbe Fête du Printemps, avec cinéma, goûter et carnaval « de toutes les couleurs », le 21 avril 2003,
. La Projection privée du film « Être et Avoir » pour les Parents d’élèves et les Instituteurs, le 21 mai 2003,
. La Fête de l’école, le 28 juin 2003, POUR LA PREMIERE FOIS UN SAMEDI, une révolution, au grand dam de Monsieur l’Adjoint aux Affaires scolaires, mais une révolution plébiscitée par beaucoup…
. La Renaissance du site Internet de l’école en juillet 2003…
. Une Rentrée scolaire 2003 très chargée, avec la mise en place d’un cadre de travail stable, dans les classes et dans l'école, tout en préparant cette journée du 17 octobre,

Et puis enfin, la semaine dernière, le « déguisement » d’une salle de l’école en salle de classe 1933 (qui a remporté plus de succès que la salle 2033 !), et aujourd’hui, le festival de jeux traditionnels dans une cour de l’école, cette après-midi, la cérémonie officielle maintenant … et bientôt, ce soir, le buffet et le bal…

Merci à toutes les personnes sans qui RIEN N’EÛT ÉTÉ POSSIBLE…
Merci à vous Monsieur le Maire, qui avait voulu et soutenu cet anniversaire,
Merci au Service Communication et aux Services Techniques de la Municipalité, qui comme d’habitude ont fait des miracles,
Merci à l’Harmonie de Caluire,
Merci à tous ceux qui enseignent, interviennent et travaillent, dans l’école, et pour l’école,
Merci à tous les Élèves pour les efforts qu’ils ont accomplis, en particulier dans l’apprentissage des chansons difficiles qu'ils vont chanter tout à l’heure
Merci à tous les Parents, Merci aux membres actifs du Comité des Fêtes de l’école…
(Merci aussi à la météo…)

L’école Jean-Jaurès est solide, elle a donc fait face, tout en poursuivant sa mission première qui est d’apprendre à lire, à écrire et à compter…

Elle est solide, car elle a une longue Histoire et deux Parrains prestigieux, deux Anges-Gardiens, qui veillent sur elle :

Jules Ferry, père de l’école obligatoire, gratuite et laïque, qui écrivait cette règle d’or dans sa lettre aux Instituteurs de 1883 :

« Demandez-vous si un père de famille, je dis bien un seul, présent dans votre classe et vous écoutant, pourrait refuser son assentiment à ce qu’il vous entendrait dire et, si oui, abstenez-vous de le dire. »

Jean Jaurès, qui écrivait si justement quelques années plus tard :
« On n’enseigne pas ce que l’on sait ni ce que l’on veut , mais CE QUE L’ON EST. »

C’est cette école que nous célébrons aujourd’hui, et ces/ses valeurs auxquelles nous essayons  de rester fidèles…
Des dizaines d’Instituteurs et des centaines d’Élèves ont fréquenté l’école communale Jean-Jaurès, depuis 1933…
Beaucoup d’anciens se sont manifestés ces dernières semaines, beaucoup ont tenu à nous faire part de leurs souvenirs… beaucoup nous ont confié des photos de classes, des livres reçus lors des distributions des prix, des Certificats d’études brillamment réussis, des textes pleins de nostalgie et de poésie… Certains ont même versé une larme en visitant LEUR école et la classe de 1933 reconstituée.

Je pense en particulier à cette ancienne élève, aujourd’hui maman d’élève, qui dit « avoir vécu des moments merveilleux, inoubliables et grandioses dans SON école Jean-Jaurès, qui lui a donné le goût des études et l’amour du travail bien fait et à qui elle veut absolument rendre hommage »…
je pense à cette maman pour qui « la place Jules-Ferry sera toujours le symbole de la vie »…
je pense à cette autre maman qui évoque « les secrets, les émotions et les passions qui prennent leur source dans les cours de récréation »…  
je pense à cette élève de CM2 qui en 1997 comparaît l’école à une « chapelle » et qui l’imaginait « en train de discuter avec les arbres de la place »…
je pense à ce journaliste qui dit « avoir pris goût à la langue française sur les bancs de l’école Jean-Jaurès »…
je pense à ce très grand policier qui considère ses Instituteurs de Jean-Jaurès comme une « lignée d’hommes presque parfaits »…

Qu’ils soient tous remerciés de leurs témoignages, de leurs compliments et de leurs félicitations, qu’ils soient tous convaincus que nous essayons chaque jour d’être à la hauteur de nos anciens…

Ils me permettront sans doute de n’en citer et n’en honorer que trois ce soir.
Une plaque commémore leur souvenir sur la façade de l’école : Maurice Maître, 16 ans, Jean Turba, 14 ans et Georges Fontvieille, 17 ans, tous les trois anciens élèves de Jean-Jaurès, victimes de la barbarie Nazie en 1944…

http://www.ecolejeanjaurescaluire.asso.fr/ALBUM/PHOTOS31-62/docphot3162/memoire.htm

Ceux qui le souhaitent pourront encore écrire leur émotion, dans quelques minutes, sur le Livre d’Or présent en bas du podium… Petit à petit, c’est promis, tout sera reproduit sur le site Internet de l’école.

Même s’il est « doux de penser parfois au temps jadis », « l’heure de la retraite n’a pas encore sonné », le Groupe Scolaire Jean-Jaurès veut être encore longtemps un « bel outil » au service de l’excellence de TOUS ses élèves.

Aujourd’hui, en 2003, il comprend une école maternelle qui accueille 7 classes et 200 élèves, dans la rue Nuzilly, et une école primaire, qui accueille 14 classes et 340 élèves, dans le bâtiment historique qui « a pris des ailes », sur la place Jules-Ferry…
Plus de 100 adultes, dont 30 Maîtres d’école, participent à l’encadrement de 540 élèves…
Et 540 enfants,
ce sont 4320 arrière-grands-parents qui ont été ou auraient pu être élèves de l’école Jean-Jaurès en 1933…

Aujourd’hui, en 2003, l’école Jean-Jaurès se tourne résolument vers le futur, tout en essayant de « garder ses pieds bien ancrés dans le passé ». « Des racines et des ailes » pourrait être sa devise…

Elle donne la priorité à l’apprentissage de la lecture, de l’écriture et du calcul, elle organise de nombreuses activités périscolaires sportives et culturelles, elle accueille un Pôle de Formation Académique en informatique, elle enseigne une langue étrangère dans toutes ses classes, elle est depuis de nombreuses années déjà, une école d’application qui participe à la formation des futurs Professeurs des écoles, en collaboration avec l’Institut Universitaire de Formation des Maîtres de Lyon (l’I.U.F.M.), et à ce titre, elle est convaincue que, comme l’écrivait Jules Simon en 1865, « Ce sont les Maîtres qui font l’école », et que, « Choisir et recruter de bons Maîtres » doit être la préoccupation majeure de ceux qui sont chargés de l’enseignement en France…

Monsieur de Monzie, Ministre de l’Éducation Nationale, a dit au Maire de Caluire, dans le discours qu’il a prononcé sur cette même place le 1er octobre 1933, qu’il voulait avoir des écoles «dans des maisons aussi belles que le savoir qu’elles contiennent ».

Monsieur le Maire, l’école Jean-Jaurès est une belle et « grande maison », elle nous appartient à tous et nous l’aimons tous très fort.

 « Que l’avenir de l’école Jean-Jaurès soit aussi fort que son passé » a écrit un papa musicien, sur le Livre d’Or.
Ainsi soit-il !
Happy birthday !
Bon anniversaire à tous !

Le Directeur,
Michel Barbe - Vendredi 17 octobre 2003 - 19h

 


 

 Melle Marcelle DUCHASSIN, ancienne élève de Jean-Jaurès avant Jean-Jaurès, dans la Gazette de Novembre 2010

 http://www.ecolejeanjaurescaluire.asso.fr/LIVREOR/70ANS/T70ans.htm


 

 

  

 

RETOUR